Cloud computing

Cloud computing, l’hégémonie des Big Four

Une étude de Synergy Research Group, parue cet été, a permis de dessiner un portrait économique plus précis du secteur cloud d’infrastructure et de plateforme. Eclairage sur la répartition entre les Big four : Amazon, Microsoft, IBM et Google.


Une étude de Synergy Research Group, parue cet été, a permis de dessiner un portrait plus précis du secteur cloud d’infrastructure et de plateforme. Eclairage sur la répartition entre les Big four : Amazon, Microsoft, IBM et Google.
Le moins qu’on puisse dire, c’est que les Big Four se portent bien : sur un marché à la croissance moyenne de 33%, ils affichent un insolent 84%. Bien entendu, il s’agit d’une définition élargie de ce marché, incluant IaaS (Infrastructure as a service), PaaS (Platform as a service) ainsi que le cloud hybride et privé. Estimé à plus de 6 milliards de dollars au deuxième semestre 2015, le secteur est bien entendu dominé par Amazon et son AWS, trustant 29%. Le suivent Microsoft, IBM et bon dernier (des Big Four), Google. Cette préemption n’est cependant pas un monopole tant il existe de niches spécialisées ou locales, pour des acteurs de moindre envergure.

10130024-_

Voir l’étude ici

Voir les offres en Cloud computing du Groupe Ozitem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *