Jelastic

Jelastic et Amazon: un modèle de tarification différent

Jelastic est souvent comparé avec Amazon Elastic Compute Cloud (EC2). En effet, ces deux plateformes sont conçues pour répondre au même besoin des développeurs : construire et faciliter le déploiement d’applications sur les plateformes PaaS.

Ces deux interfaces web diminuent les éventuels problèmes lors de la création ou la gestion d’environnements. Elles offrent un large choix de solutions logicielles et un contrôle total sur leur configuration. Elles permettent également de fournir une capacité de calcul redimensionnable dans le cloud.

Elles ont donc des caractéristiques et des avantages semblables, par conséquent, il peut parfois être difficile pour les utilisateurs de faire le bon choix.

Dans cet article, nous aimerions mettre en évidence une différence significative entre Jelastic et Amazon EC2 : le système de tarification.

Présentation du modèle de tarification :

  • L’allocation des ressources :

L’idée principale de la tarification d’Amazon EC2, est que le développeur utilise une quantité prédéfinie de ressources au sein des instances qu’il souhaite ajouter. Pour augmenter ou diminuer la capacité, il est nécessaire d’acheter une nouvelle instance deux fois plus importante pour un coût doublé. Même si l’application consomme moins de ressources que ce qui est alloué dans une instance Amazon, il est nécessaire de payer la totalité du montant.

 A l’opposé, Jelastic fournit une allocation des ressources très granulaire.

Il est ainsi possible de disposer d’une élasticité verticale et horizontale complète sur les instances sans aucune interruption de service. En outre, avec la fonction de scalabilité verticale automatique, l’utilisateur est uniquement facturé sur les ressources consommées. Cette mise à l’échelle verticale fonctionne pour tous les conteneurs d’applications.

De plus, l’utilisation bénéficie d’un modèle de facturation polyvalent, permettant de choisir entre 3 modèles:

  • Un modèle de tarification avec un prix fixe : l’application repose sur une utilisation des ressources limitée.
  • un modèle de tarification basé sur la consommation: grâce aux techniques de scalabilité, la plateforme ajuste automatiquement la quantité de ressources affectées à un environnement en fonction de ses besoins.
  • un modèle de tarification hybride qui combine les avantages des deux méthodes précédentes, ce qui permet d’optimiser au maximum le prix en fonction des besoins de l’application.

Jelastic fournit pour les 3 modèles des tarifs dégressifs: plus le développeur alloue de ressources, plus le coût des ressources diminue.

  • La scalabilité automatique pour une optimisation des prix

Jelastic et Amazon EC2 fournissent tous les deux une excellente fonctionnalité, permettant d’adapter les ressources à la consommation réelle de l’utilisateur afin d’optimiser les prix. Toutefois, cette fonctionnalité est réalisée d’une manière différente selon les plateformes, ce qui influe directement sur le coût d’utilisation.

Amazon fournit seulement une élasticité horizontale automatique alors que Jelastic fournit des solutions adaptées aux besoins de chaque utilisateur en assurant une haute disponibilité des applications qui évoluent de manière élastique, à la fois horizontalement et verticalement. Ceci permet de charger systématiquement des informations équilibrées sur un ou plusieurs serveurs.

Cette élasticité garantit que les applications fonctionnent de manière efficace, sans saturer le système avec des configurations simples et permet de ne payer que pour les services, applications et ressources utilisés.

Focus sur Amazon EC2 :

L’un des défis du cloud computing est de fournir une réelle élasticité pour libérer le plus possible les ressources non utilisées en ayant un contrôle sur celles-ci. Ainsi, les attentes des programmeurs en ce qui concerne la haute disponibilité et la capacité à gérer et interroger les données sont satisfaites, tout en gardant les avantages de la flexibilité du cloud.

Chez Amazon, de très nombreuses fonctionnalités sont facturées en plus de l’exécution des machines virtuelles elles-mêmes. Il est donc difficile de simuler le coût d’un hébergement pour prévoir la montée en charge d’un site. Ainsi, lorsque l’application hébergée sur Amazon requiert davantage de ressources, il est nécessaire d’acheter une nouvelle instance afin d’obtenir des ressources supplémentaires – on ne peut tout simplement pas utiliser l’élasticité verticale.

Cependant, au lieu de créer une nouvelle instance et d’avoir à la configurer entièrement, il est possible de redimensionner l’instance existante.
Pour ce faire, on peut utiliser Amazon Elastic Block Store mais cette plateforme apporte plus de difficultés techniques, un manque de résilience et un coût supplémentaire. Ce redimensionnement n’est pas sans transparence puisque les configurations IP publiques et privées sont modifiées et exigent une interruption de service.

Focus sur Jelastic :

De son côté, Jelastic fournit un modèle élastique, à scalabilité horizontale et verticale, du CPU et de la RAM. Ces deux unités forment le Cloudlet : L’unité de mesure de Click&Cloud est de 128 Mo de RAM et 200 MHz CPU. Le développeur définie ainsi la limite maximale en Cloudlets qu’il souhaite allouer et Jelastic ajuste automatiquement les ressources en fonction de l’utilisation de l’application.

Il est possible de redéfinir à l’infini les limites des ressources d’un simple clic sans avoir besoin de recharger son application ou de migrer sur un autre environnement (qui est habituellement nécessaire avec Amazon).

Le développeur peut également réserver une quantité déterminée de ressources Jelastic qui sont facturées à un prix beaucoup plus bas. En utilisant cette méthode il n’y a pas de surexploitation des ressources inutiles.

Le développeur peut également faire évoluer les instances horizontalement en ajustant le nombre de serveurs. La scalabilité horizontale est possible de façon manuelle ou automatique via le tableau de bord ou à l’aide des APIs Click&Cloud. Il est alors très simple de définir des seuils de charge afin d’ajuster le nombre de vos serveurs en fonction de la demande. Click&Cloud clone vos nœuds ou en retire selon l’utilisation, et sans action manuelle.

Résumons la tarification d’Amazon et de Jelastic :

Amazon EC2 :

  • La plateforme prédéfinit une quantité de ressources à utiliser, il y a donc peu de flexibilité d’usage;
  • Chaque heure débutée est intégralement facturée, que l’instance soit sollicitée ou non. Pour les prix des instances EC2, il est important de signaler qu’une distinction est faîte entre les OS Linux et Windows, la différence de prix peut selon la configuration s’élever jusqu’à 40 % de plus pour une instance Windows;
  • Il n’est pas possible d’ajouter davantage de ressources en cas de pics de charge : il est en effet obligatoire de réserver de plus grandes instances ou d’ajouter plusieurs instances et de payer des frais supplémentaires. Il est donc clair que la solution d’Amazon n’est pas avantageuse si l’on souhaite exécuter des instances en permanence.

Jelastic:

  • L’application est mise à l’échelle verticale par le Cloudlet, l’unité de mesure pour 200 MHz de CPU et 128 Mo de RAM;
  • Le développeur peut définir un nombre minimum de ressources à réserver pour l’application et fixer des limites maximales de consommation, il bénéficie aussi d’un tarif dégressif en fonction des ressources utilisées;
  • La demande est facturée à l’heure, sur la base de la consommation réelle des ressources en raison de la scalabilité automatique;
  • la mise à l’échelle horizontale et granulaire résout les problèmes de pics de charge et réduit le temps requis pour obtenir et démarrer de nouvelles instances de serveurs. Elle permet automatiquement sur des critères définis de dimensionner la capacité, de l’augmenter et de la diminuer, en fonction des besoins de calcul.

Nous espérons que nos exemples auront permis de clarifier les différences de tarification entre Amazon et Jelastic. Vous pouvez tester notre plate-forme Click&Cloud au cours d’une période d’essai gratuite – Inscrivez-vous pour un essai gratuit de 30 jours !

 

Article écrit par Laura Valeye

One thought on “Jelastic et Amazon: un modèle de tarification différent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *